Réunion Publique, Café-Débat philosophique organisé par notre groupe de Gilets Jaunes, les Résistants de la France Solidaire.

Nous vivons ensemble, débattons ENSEMBLE !

« Que serait, pour vous, la Société du Bien Vivre ? ».

Rendez-vous Mercredi 26 février, dès 18h30
Salle du Vélodrome, rue d'Echternach à Vandoeuvre-lès-Nancy

Entrée libre, boissons chaudes, réflexion conviviale, ouverte à toutes et tous.



La parole du citoyen est bien trop souvent ignorée ou confisquée. Pourtant, nous sommes tous porteurs de compétences, d’idéaux, de propositions innovantes, de bon sens, qui ne sont pas exprimés, pas exploités… parfois mêmes rejetés ou niés. Nous nous sentons souvent impuissants, infantilisés ou méprisés par ceux qui sont censés porter nos aspirations dans les « instances représentatives » de notre République. Les médias principaux ne témoignent pas objectivement de la réalité, ce qui contribue à limiter le débat citoyen.

Il est temps de permettre à nos idées, à nos consciences, à nos voix de se rencontrer afin de répondre aux défis du moment. Isolés, séparés, divisés, nous côtoyant sans vraiment prendre le temps de nous écouter les uns-es les autres, nous sommes impuissants à faire bouger et avancer notre société.

Alors, rencontrons-nous. Débattons. Comparons nos désirs, nos opinions, nos attentes, nos solutions. En toute simplicité. Sans enjeux politiciens ou partisans.

Le groupe Gilets Jaunes Nancy Porte Sud vous attend et vous accueille.



Et, pour ouvrir l'appétit du débat citoyen, ...

Ce dimanche 23 février précédant la réunion publique salle du Vélodrome nous avons réalisé notre désormais coutumière Opération « Porteurs de Paroles » aux abords du marché de Vandoeuvre. Le thème était identique à celui du Café-Débat du 26 février.

En cette période pré-électorale notre ESPACE CITOYEN D'EXPRESSION LIBRE a été quelque peu brouillé par les tractages des différents candidats aux municipales. Une petite altercation a même eu lieu entre l'un de nous et les "marcheurs à l'identité non assumée" qui avaient eu le mauvais goût, ou l'arrogance peut-être, de s'installer juste à côté de notre question « Que serait, pour vous, la Société du Bien Vivre ? ». Bien entendu l'espace est publique et nul ne peut prétendre y imposer sa loi.

Bref face à ce "déferlement" d'élus ou postulants à la représentativité, nous devions en abordant les passants annoncer notre qualité de Citoyens Gilets Jaunes non engagés dans la course aux municipales, et nous avons finalement reçu bon accueil, même si nous avons glané moins de Paroles à reporter sur nos cartons. Eole ne nous a d'ailleurs pas aidé non plus pour exposer les Paroles des Citoyens !


Quelques photos de cette opération. Merci aux citoyens jouant le jeu !


Au mercredi 26 février pour continuer la réflexion conviviale.
Au dimanche 29 mars pour une nouvelle question sur la place.